Relation passionnelle et conflictuelle entre moi et Varsovie…

Quand es tu venu en Pologne? Pourquoi? En avril 2011. Pour rejoindre ma compagne et enseigner le français.

Quelle première impression notre pays a fait sur toi? Venant d’une petite ville du Sud de la France, Carcassonne, avec beaucoup de monuments médiévaux, j’ai d’abord été très dérouté par le mélange architectural propre aux villes polonaises. C’est aussi la première fois que j’ai pris conscience réellement des conséquences  de la seconde guerre. 60 ans après les traces des destructions massives sont encore bien visibles.

 A ton avis quel endroit faut-il absolument voir à Varsovie? Fotoplastikon.C’est peut-être un peu anecdotique mais moi je trouve ça très marrant.

Fotoplastikon, Varsovie

Fotoplastikon, Varsovie

Qu’est-ce que tu penses des Polonais? On dit que ce n’est pas bien de faire des généralités ;). Mais bon disons que, en général, les polonais sont accueillants et très ouverts, et, je trouve, sans préjugés envers nous les immigrés français ! Par contre, je regrette un manque d’intérêt pour le débat public et la politique (au sens premier et plus large, c’est-a -dire l’homme dans la cité, qui agit, s’investit,…). Par exemple, sur un sujet aussi majeur que l’exploitation des gaz de schiste: il n’y a eu quasiment aucun débat public sur ce sujet et beaucoup de gens s’en désintéressent.

 Tu as visité Varsovie avant? Tu as connu la Pologne avant de venir y vivre ? Oui, j’étais déjà venu 2 fois á Varsovie auparavant. J’avais aussi visité la belle Wroclaw et la magnifique région de Mazurie.

Fotoplastikon, Varsovie

Fotoplastikon, Varsovie

Les cotes positifs et négatifs de la vie à Varsovie. C’est une grande ville mais on peut vite en sortir, il y a de grandes espaces, beaucoup de verdures, on ne se sent pas oppressés. Les transports en commun sont bien développés dans la ville. Le gros point noir pour moi: le mauvais état des routes et transports publics entre les villes et la situation centrale de Varsovie sur la carte polonaise. Ce qui signifie que l’on est un peu loin de tout. Il faut 5 heures pour aller a la mer, 5 heures pour aller a la montagne. L’état du transport ferroviaire est déplorable et les trains sont chers. Les différents gouvernements polonais préfèrent dépenser des sommes astronomiques pour développer le transport individuel par la construction d’autoroute. On est en plein culte de la voiture. Mais avec la crise économique et écologique, l’avenir n’est-il pas a un  transport collectif rapide, fiable et bon marché?

Le parc Royal Łazienki, Varsovie

Le parc Royal Łazienki, Varsovie

Tu aimes vivre à Varsovie? Pourquoi? Oui, j’aime parce que je suis entouré de gens sympathiques et que mon travail est très stimulant.

Tu aimes cette ville? Disons que c’est une relation passionnelle et conflictuelle entre elle et moi. Je crois que Varsovie n’est pas une ville pour laquelle on a facilement un coup de foudre. C’est une ville qu’on apprend a aimer au fil des découvertes et des rencontres.

 Ton endroit préféré à Varsovie. Le parc royal Lazienki pour sa beauté, les berges de la Vistule côté Est pour leur aspect préservé et tous les parcs en général.

Le parc Royal Łazienki, Varsovie

Le parc Royal Łazienki, Varsovie

 Quelle était ta plus dure expérience à Varsovie? La grippe !

 Qu’est-ce que tu penses de la cuisine polonais ? C’est très bon mais ça manque parfois de variété. Par contre, j’adore les patisseries polonaises qui sont excellentes comme sernik etc…

 Tu envisages de rester en Pologne? De vivre ici? Pourquoi? Oui, je m’y sens de plus en plus chez moi. J’ai mes attaches.

Le parc Royal Łazienki, Varsovie

Le parc Royal Łazienki, Varsovie

 Trois mots qui t’arrivent à l’esprit quand tu entends Varsovie. Je ne sais pas. C’est bizarre comme question. Ce ne sont pas des mots qui me viennent à l’esprit mais plutôt des sons, des odeurs, des images, des sensations. Toute une palette de souvenirs ;).